Emprunter après 60 ans est-ce possible ?

Emprunter après 60 ans est-ce possible

Emprunter à plus de 60 ans paraissait, il y a encore quelques années, impossible du fait des taux d’intérêt élevés. Avec l’allongement de l’espérance de vie et la faiblesse des taux, il devient envisageable, pour les seniors, d’engager de nouveaux investissements.

Emprunter après 60 ans : un sénior peut se projeter dans l’avenir

Le temps d’un crédit refusé systématiquement pour un sénior n’est plus. Ce modèle freinait considérablement la situation financière des plus âgés qui ne disposaient pas nécessairement des liquidités pour réaliser un projet, même à moindres frais. Par exemple l’achat d’une voiture d’occasion ou les réparations du véhicule existant se finançaient jusqu’alors qu’avec les fonds disponibles. Les accidents de la vie (divorces, période de chômage) ou encore les faibles retraites ne permettent pas toujours de disposer de capitaux conséquents.

Désormais, l’ouverture au crédit devient envisageable pour les plus de 60 ans car l’espérance de vie se rallongeant, elle réduit les risques de non-remboursement. Autre fait à noter, le départ à la retraite plus tardif reporte une baisse de revenu prédictive, ce qui facilite l’accès aux crédits pour les plus de 60 ans. Enfin, la baisse des taux réduit le coût global du crédit, ce qui accélère son remboursement.

Emprunter après 60 ans : Quels obstacles ?

Pour emprunter après 60 ans les demandeurs doivent prendre en compte certains obstacles comme l’anticipation de la baisse des revenus le jour où la retraite va sonner, ce qui limite d’emblée leurs capacités d’achat. Le coût de l’assurance emprunteur flambe pour le cas des séniors, ce qui n’arrange en rien le taux d’endettement de ce profil financier. Dans ces conditions, difficile de monter un projet à moins que celui-ci demeure une acquisition largement financé par le capital, ou l’achat d’une petite voiture. A cela, le taux d’usure rejoint progressivement le taux appliqué par les banques pour un crédit accordé à un sénior. Si cet indicateur continue de baisser, il risque d’exclure à nouveau du crédit les plus de 60 ans.

Emprunter après 60 ans en négociant l’assurance emprunteur

Si 20% des crédits accordés s’orientent vers un particulier de plus de 60 ans, c’est parce qu’une petite révolution est apparue dans le monde de l’assurance emprunteur. En effet, les banques changent d’attitude progressivement en ce qui concerne le crédit au plus de 60 ans. Bien que plus coûteux qu’un crédit accordé à un jeune couple d’actifs, l’emprunt aux plus de 60 ans devient possible en jouant sur le levier de l’assurance emprunteur. Jusqu’alors élevé, la délégation d’assurance ouvre aux séniors la possibilité de jouer sur la concurrence. Certains professionnels du crédit s’engouffrent dans ce marché en proposant des offres spécifiques pour les plus de 60 ans. En l’espèce, la négociation des frais, ou encore la baisse des taux, mais aussi la délégation de l’assurance constituent un ensemble d’outils pour réduire le coût total du crédit et réaliser de nouveaux projets.

Posted in Info rachat de crédit.