Faut-il consulter un conseiller en gestion de patrimoine?

Faut-il consulter un conseiller en gestion de patrimoine

Mieux vaut rencontrer un spécialiste dans son domaine pour être le mieux aider. Les conseillers patrimoniaux sont là pour évaluer les profils mais aussi apporter une assistance pointue en matière de finances personnelles.

Des technologies qui ouvrent de nouvelles perspectives en matière de finances personnelles

Le secteur du conseil en gestion de patrimoine connaît un tournant grâce à de nouveaux outils en ligne mis à disposition des épargnants qui cherchent à améliorer leurs finances personnelles. Ces applications apportent des informations concrètes. De ce fait, l’épargnant adopte un comportement plus proactif dans sa décision car il peut simuler directement en ligne des orientations sur ses choix financiers comme celui de s’informer sur des nouvelles offres, sans la moindre intervention d’un quelconque conseiller.

En outre, ces applications réduisent considérablement les coûts de gestion ce qui permet à des profils considérés jusqu’alors comme peu rentables, aux yeux des conseillers en gestion de patrimoine, d’entrer en scène. Ces foyers fiscaux qui génèrent entre 50 000€ et 100 000€/an franchissent difficilement la porte de leur conseiller en gestion de patrimoine de leur banque de quartier car celle-ci demandent de disposer un patrimoine conséquent (<100 000€), ce qui n’est pas à la portée de tous. Cette situation laisse à penser que les banques profitent de ce nouveau marché puisqu’elle dispose d’un réseau dense mais aussi d’une expérience dans ce domaine.

Pourtant, la réponse n’y est pas vraiment car leur mutation semble plus compliquée du fait de leur taille et de leurs difficultés d’adaptation. Il faut former le personnel et adopter de nouvelles offres. Cependant les banques bénéficient d’offres moins onéreuses et apportent un aspect plus universel avec une présence locale. Ce qui peut intéresser certains foyers fiscaux dans leurs démarches. Comment les revenus moyens supérieurs peuvent-il prétendre à un soutien régulier d’un expert financier ? Certains conseillers financiers comme des Fintech tentent d’ouvrir une brèche pour attirer des clients délaissés par ce marché.

Comment fonctionne un conseiller en finance personnelle ?

Les innovations technologiques changent la donne et modifient l’approche de l’accompagnement financier. Fini l’époque où le conseiller passait son temps à donner de l’information car celui-ci donne désormais à son client une formation, mais aussi une expertise, sur des offres spécifiques. Dans un premier temps, le conseiller en gestion de patrimoine propose une expertise globale via un audit pour apporter des préconisations qui répondent aux objectifs. Son niveau d’implication dépend du type de mandat que lui confie son client. Soit, il s’agit d’un mandat d’architecture ouverte où des placements proposés proviennent d’une multitude d’organismes financiers. Soit, il s’agit d’un mandat de gestion conseillé qui se limite aux conseils avisés d’un expert.

Contrairement aux idées reçues, le conseiller en gestion de patrimoine ne se charge pas uniquement des actifs. Il peut aussi prendre en charge la gestion du passif de son client en réorganisant les finances de son client. Cette opération passe par une évaluation des emprunts en cours en effectuant par exemple un rachat de crédit. Cette opération financière peut permettre de préparer un plan d’investissement qui s’oriente vers  l’immobilier. Par exemple, il est possible de regrouper deux biens immobiliers autour d’un seul et même crédit grâce au regroupement de crédit, ce qui permet d’assurer une meilleure garantie vis-à-vis des banques. Enfin, si le taux d’endettement se retrouve limiter pour profiter d’une opportunité sur le marché immobilier, le regroupement de crédit peut intervenir pour rallonger la durée de l’emprunt d’un bien et pour intégrer le financement du nouveau projet.

Posted in Info rachat de crédit.