Rachat de crédit pour sénior : quelles particularités ?

Rachat de crédit pour sénior : quelles particularités ?

Est-ce que faire racheter ses crédits en étant sénior est la même chose qu’en étant jeune emprunteur ? L’étude est-elle similaire ? Le résultat est-il différent ? Eléments de réponses.

Le rachat de crédit pour les séniors

Les séniors sont comme tous les autres ménages des personnes actives, acteur même de la consommation. Ils réalisent des crédits et financent leurs projets, certains deviennent même propriétaire sur le tard mais réalisent leurs projets grâce au crédit.

Qui dit emprunt, dit parfois des situations difficiles, engendrées par des évènements plus ou moins prévisibles et qui impliquent de recourir au rachat de crédits, c’est-à-dire de réduire les mensualités. Comme toute opération de rachat de prêts, une étude est nécessaire, que l’on soit sénior ou autre.

L’opération est sensiblement la même pour un ménage proche de la retraite que pour un ménage plus jeune, la différence est surtout sur le coût de l’assurance.

Rachat de crédit Sénior : l’assurance

Comme tout emprunt, le rachat de crédit doit être couvert par une assurance en cas de maladie ou de décès, et ce, même si l’emprunteur est à la retraite. Il faut donc prendre garde aux risques de surprimes en assurance, lié à l’âge ou aux problèmes de santé du ménage.

La délégation d’assurance permet d’obtenir une couverture aux garanties similaires que celle du prêteur mais avec un coût nettement plus intéressant. C’est une solution pour éviter de régler une mensualité d’assurance trop importante et privilégier la réduction du coût du financement.